top evenements

    logo friends frye

Northrop Frye

Photo - Statue NorrieHerman Northrop Frye est né le 14 juillet 1912 à Sherbrooke, au Québec. À l'âge de sept ans, il déménage à Moncton, au Nouveau-Brunswick, avec sa famille. C'est ici qu'il élabore les idées qu'il a développées au cours de sa vie. Demeurant au 24, rue Pine, Frye a fréquenté les écoles Victoria et Aberdeen High School. Dans son temps libre, il jouait au piano, faisait des balades en bicyclette et faisait partie des scouts.

En 1929, Frye gagne un concours de dactylographie et quitte Moncton afin d'étudier à la University of Toronto, où il passe la majeure partie de ses études et de sa carrière. Durant sa vie, il a rédigé plus de 20 livres, a donné des conférences à plus de 100 universités partout dans le monde, a reçu 30 grades honorifiques, a été lauréat du Prix littéraire du Gouverneur général, a été nommé Compagnon de l'Ordre du Canada, et a prêté son visage à un timbre postal ainsi que son nom a une toute nouvelle école à Moncton en 2010, la Northrop Frye School.

La mère de Northrop Frye est décédée en 1940 et a été enterrée au cimetière Elmwood.

L'œuvre la plus reconnue de Frye est Anatomie de la critique (Anatomy of Criticism), publiée en 1957. Portant sur le symbolisme et la structure littéraires, cet ouvrage a propulsé Frye sur la scène internationale en tant que théoricien littéraire d'envergure. Frye s'est penché sur plusieurs différents sujets et est considéré comme l'un des plus importants penseurs du 20e siècle. Ses compétences en enseignement lui ont mérité plusieurs prix. Il croyait fortement que la pensée critique et le pouvoir de la littérature créeraient une société civile et tolérante.

L'œuvre la plus accessible de Frye est Pouvoirs de l'imagination (The Educated Imagination). Publié en 1966, cet ouvrage traite de mythes et de littérature ou, en d'autres mots, d'histoires. Pourquoi sont-elles importantes? Quel est leur rôle? Frye souligne quatre catégories d'histoires : romance, comédie, tragédie et ironie.

Frye est revenu à Moncton en 1990 afin de donner des conférences à Moncton High School et à l'Université de Moncton. Dis de sa dernière visite : « deux des plus beaux jours de ma vie ». Il décède en janvier 1991, à peine quelques semaines suivant sa visite à Moncton.

La mort de Frye a attiré l'attention de gens partout dans le monde. Plusieurs ont rendu hommage à son intelligence, à sa compassion et à son humanité, solidifiant ainsi sa place parmi les plus grands penseurs de la civilisation occidentale. On l'acclame comme un « Aristote contemporain », « l'Einstein des sciences humaines » et l'un « des douze écrivains intellectuels les plus cités de tous les temps ».

Dans les années suivant sa mort, le secteur académique rend hommage à Frye avec des conférences importantes en Corée, en Chine, en Australie et ailleurs. La University of Toronto, où Frye a passé plus de 60 ans, entretient le Centre Northrop Frye, qui fait la promotion de l'étude de ses théories et la façon dont elles s'appliquent aux sciences humaines et sociales. Les œuvres de Frye ont été traduites en plusieurs langues, dont le chinois, danois, tchèque, néerlandais, français, allemand, grec, japonais, coréen, polonais, roumain, serbo-croate et espagnol, pour ne nommer que celles-ci.

Northrop Frye a stimulé et éduqué l'imagination de milliers de gens et est une source inépuisable d'inspiration pour le Festival Frye, surtout par l'entremise de déclarations telle que : « La tâche fondamentale de l'imagination, dans la vie courante, est donc d'élaborer, à partir de la société dans laquelle nous sommes forcés de vivre, l'image de la société dans laquelle nous souhaiterions vivre. »

Pour en apprendre davantage au sujet de Northrop Frye, consultez cette bibliographie, lisez certains de ses passages les plus fameux ou visionnez ce vidéo.