UA-87681140-1
 

L'art (flou) de la traduction littéraire

Registration is now closed. / L'inscription est terminée.
L'art (flou) de la traduction littéraire

Heure et lieu

16 nov. 2019 10 h 00 – 16 h 00
Hôtel de ville de Dieppe (salle Dieppe), 333 Av Acadie, Dieppe, NB E1A 1G9, Canada

À propos

Par l’entremise de différents exemples et exercices, les participantes et les participants seront amenés à réfléchir sur les limites et les possibilités de la traduction littéraire. Jusqu’où le traducteur ou la traductrice peuvent-ils prendre des libertés par rapport à l’œuvre originale? Quels outils sont à leur disposition pour les aider dans leurs prises de décision? En d’autres mots, il s’agira de se demander : qu’est-ce qu’une bonne traduction littéraire? Cet atelier, qui se veut ludique, est ouvert aux traducteurs et traductrices de tous les niveaux, qu’ils aient ou non suivi une formation dans le domaine. Le seul prérequis : parler minimalement deux langues (français et anglais, mais pas seulement)!

Cet atelier est présenté en collaboration avec l'Association des traducteurs et des traductrices littéraires du Canada (ATTLC) et le Centre de recherche en linguistique appliquée (CRLA) de l'Université de Moncton. Il sera suivi d’un entretien sur les liens entre l’écriture des romans L’angoisse du poisson rouge et Les voies de la disparition ainsi que la traduction littéraire, animé par Sonya Malaborza. 

 

Biographie

Mélissa Verreault est née en 1983. Elle a grandi sur la rive sud de Québec et habité Montréal durant près d’une décennie. Après un séjour en Italie, elle s’est installée à Lévis avec sa famille. Titulaire d’une maîtrise en création littéraire de l’UQAM, elle termine actuellement une maîtrise en traduction à l’Université Laval, où elle est également chargée de cours en création littéraire. Depuis 2011, elle a publié aux Éditions La Peuplade trois romans, ainsi qu’un recueil de nouvelles. Elle a également écrit un court roman pour les apprenants du français, Les Couleurs primaires (2016), publié aux Éditions Didier en France. Sa version française du roman The Break, de Katherena Vermette, a remporté le Combat des livres Radio-Canada 2018. Elle a par ailleurs signé la version française du roman Liminal, de Jordan Tannahill. À ces publications s’ajoutent plusieurs textes diffusés dans différentes revues et collectifs. En plus de donner des cours à l’université, Mélissa Verreault accompagne des auteurs de la relève dans le cadre de divers programmes de parrainage. Elle est également impliquée au sein de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois, dont elle est la vice-présidente.  

Billets
Prix
Qté
Total
  • Regular / Régulier
    $25
    $25
    0
    $0
  • Membres ATTLC
    $15
    $15
    0
    $0
  • Étudiant·es en traduction CRLA
    $0
    $0
    0
    $0
  • Étudiant·es (16 à 19 ans)
    $0
    $0
    0
    $0
Total$0

Partager